Rechercher

Pourquoi prendre un.e avocat.e lorsque l'on est victime des violences conjugales ?

Mis à jour : janv. 29

Les justiciables hésitent souvent à prendre un avocat.

Il existe pourtant de nombreuses raisons à devoir prendre un.e avocat.e, surtout lorsque l'on est victime de violences conjugales.


- POUR QU’IL VOUS CONSEILLE

Avant même de quitter le domicile, avant toute démarche (dépôt de plainte, saisine du juge…), il est primordial de contacter un avocat pour au minimum une consultation juridique.

L’avocat fera un point sur votre situation, vous conseillera sur les procédures qui existent et celles qui sont le plus adapté à votre situation et il vous guidera pour prendre les bonnes décisions.

Une consultation d’avocat coûte entre 80 et 120 euros en générale.



- POUR QU’IL VOUS PREPARE/COACH

Déposer plainte, répondre aux questions des policiers ou des juges lors des auditions, confrontations ou audiences, faire valoir ses arguments, n’est pas chose facile, lorsque l’on ne connaît pas les rouages de la justice, que l’on n’a pas l’habitude, d’autant plus lorsque cela nous concerne.

Le stress de ne pas savoir comment l’audience va se passer, l’angoisse de devoir faire face à son ex-conjoint, la peur de faire une crise de panique…

Toutes ces raisons doivent conduire les victimes à ne pas être seule dans leur procédure. De la plainte, jusqu’à l’audience, l’avocat.e a aussi pour rôle de préparer sa cliente aux questions, aux audiences, aux aléas des procédures. Son expérience vous permet d’anticiper ce qui peut se passer.

Quoi dire, comment le dire ? L’avocat.e doit vous coacher pour vous préparer toujours au pire...


- POUR QU’IL VOUS DEFENDE

Généralement, l’auteur de violences sait plutôt bien se défendre : il parle bien, il sait séduire le Juge, retourner la situation à son avantage, ou se faire assister par un.e avocat.e redoutable.

Il est donc important de ne pas être seule pour être en capacité de répondre aux attaques, ne pas être déstabilisée lors des auditions au commissariat, des confrontations et surtout des audiences.


Et de manière générale, l’avocat.e est là pour répondre à toutes les questions que vous vous posez au quotidien.


Attention : il est primordial que l’avocat.e soit spécialisé.e dans les violences conjugales et qu’il exerce quotidiennement au minimum en droit pénal et en droit de la famille


#violencescongugales #safewife #avocat #avocate #défense #justice

28 vues0 commentaire