Rechercher

Les cyber-violences existent-elles dans le couple ?

93% des femmes interrogées victimes de violences conjugales déclare avoir été confrontés à la cyber-violence.

Les victimes de violences conjugales déclarent souvent être harcelées de messages, d’appels, de mails, épiées, surveillées, géolocalisées. On parle alors de cyber-violences conjugales.


Les nouvelles technologies sont devenues un réel outil pour les conjoints car elles permettent de maintenir leur victime sous leur emprise, d'avoir le contrôle sur elle.


En quoi consiste les cyber-violences conjugales ?


Il existe six types de cyber-violences conjugales : le cyber contrôle, le cyber harcèlement, la cyber surveillance, les cybers violences sexuelles, les cybers violences économiques.

  • Le cyber contrôle : c'est lorsque votre partenaire vous oblige à être joignable en permanence, il contrôle vos réseaux sociaux, exige des photos du lieu où vous lui dites être;

  • Le cyber harcèlement : cela consiste à envoyer une quantité importante et incessante d’appels, de messages de mails avec injures, insultes ou menaces de mort;

  • La cyber surveillance : il s'agit de l'utilisation de logiciels de localisation afin de suivre les déplacements de la victime ou encore la communication des codes des différents réseaux sociaux, du compte bancaire, du code de l’ordinateur du travail par exemple;

  • Les cybers violences sexuelles : aussi appelé, la porno divulgation, cela consiste à publiquement partagé un contenu sexuel, sans le consentement de la personne qui est sur le contenu ;

  • Les cybers violences économiques : cela se manifeste par la modification du mot de passe des comptes bancaires sans le consentement de la personne titulaire du compte bancaire à des fins de réduction de l’autonomie financière.

Quelles sont les conséquences des cyber-violences conjugales sur la victime ?


Les cyber-violences conjugales ont des conséquences sur les victimes qui ne peuvent être négligées.

En effet, ce contrôle permanent, peut déclencher un sentiment d’insécurité, de l’isolement social, de la perte de confiance en soi avec les insultes et le rabaissant incessant, un sentiment de culpabilité, des troubles du sommeil, des décrochages au travail, un sentiment de peur...

Cela conduit la victime à ne plus agir librement.


Les cyber-violences conjugales sont-elles sanctionnées par le droit français ?


OUI, tous les comportements cités plus haut sont punis par la loi :

- Recevoir une cinquantaine de messages dans la journée pour savoir ce que vous faites, n’est pas normal.

- Etre insulté ou menacé de mort par message parce que vous n’êtes pas rentré à l’heure, n’est pas normal.

- Envoyer une photo pour prouver où vous êtes, n’est pas normal.


D'un point de vue juridique, les infractions qui couvrent l'ensemble ces comportements sont le harcèlement et/ou les violences psychologiques.

Vous pouvez donc déposer plainte en visant ces chefs de poursuites.

Quelles preuves sont importantes à conserver ?


Il est important de conserver les preuves, si vous souhaitez donner une suite judiciaire. Comment ? dans une clé USB, un disque dur, en les faisant constater par un huissier, ou encore en les conservant sur la plateforme numérique MEMO DE VIE :

  • Réaliser des captures écran des messages, des appels ou des mails reçus avec la date, l’heure et le destinataire.

  • Conserver les enregistrements vocaux de la messagerie vocale et des messages vocaux.

  • Ne pas répondre, ou répondre de manière neutre (par exemple: « je ne veux plus être en contact avec toi »).

Conclusion : Vous aussi, vous pouvez utiliser les nouvelles technologies à votre avantage.


#violencesconjugales #safewife #cyberviolence #harcèlement #preuve

34 vues0 commentaire