Rechercher

Le Stress Post Traumatique: qu'est-ce que c'est, comment il se manifeste, comment se faire aider ?

Le syndrome du stress post traumatique est l’une des conséquences psycho traumatiques déclenchée par le cerveau à la suite d'un évènement.

Il survient après un événement traumatisant, qu’on en soit directement victime ou témoin. C’est un événement extrême au cours duquel l’intégrité physique de soi ou d’autrui est menacée.


Ce syndrome est courant chez les victimes de violences conjugales. Ils débutent dans les trois premiers mois qui suivent l’événement traumatisant.


Comment se manifeste le syndrome du stress post traumatique ?


Le stress post traumatique peut se manifester sous quatre formes principales :

  • Une reviviscence : c’est lorsqu’une odeur, un lieu, un son va rappeler à votre inconscient l’événement traumatique. Ce dernier va alors manifester l’évènement sous forme de flash back, sous forme de cauchemars, sous forme de penser intrusif, sous forme d’images qui tournent en boucle dans votre tête, par la peur réflexe.

  • Un évitement : vous allez éviter toutes personnes, discussions ou pensées qui pourraient vous faire revivre votre traumatisme. Vous voulez tellement le supprimer de votre mémoire que vous renforcer votre peur initiale. Autrement dit, vous refoulez l’événement traumatisant. Alors que au contraire avec la reviviscence vous repassait l’épisode traumatisant en boucle dans votre tête.

  • Des troubles de l’humeur : ces troubles se caractérisent par un état dépressif, anxieux, de l’isolement social.

  • Une activité neuro-végétative : cette forme se manifeste par de l’hypervigilance, de l’irritabilité, des troubles du sommeil, de l’hyperactivité.

Ce syndrome, peut également s’accompagner de la blessure d’abandon, de culpabilité, d’insécurité intérieure ou d’insécurité dans l’environnement qui vous entoure.


Peut-on guérir du syndrome de stress post traumatique ?


Ce syndrome se soigne. Il faut être prête à affronter l’événement traumatique. Si vous n’affrontez pas votre traumatisme, votre cerveau percevra toujours cet événement comme une menace et il continuera à générer chez vous une détresse psychologique.


La victime a plusieurs options de prise en charge thérapeutique :

  • Elle peut se faire suivre par un psychologue et/ou un psychiatre.

  • Elle peut également essayer l’hypnose, l’EMDR, la thérapie de groupe, la kinésiologie, la PNL, la microkine, les thérapies comportementales et cognitives.

Tout est possible, vous n’êtes pas seule. Être accompagnée par des professionnels de la santé est primordial (médecine traditionnelle, alternative), c’est un premier pas vers la guérison.


#violencesconjugales #safewife #accompagnement #psychologue #aide

110 vues0 commentaire